• Rikkha

  • Seb Le Bison

  • Merci Madame

  • Patchol

  • Wax da World

Le nouveau clip de RIKKHA « Pretty Girl »

rikkha_2013.jpg

RIKKHA, c'est cinq années de rock tout azimut, mené par Seb Le Bison le dandy punk, compositeur éclectique maniant la guitare avec maestria. Secondé d'une flamme fatale, qui miaule, gémit, hurle d'une voix rauque : Juliette Dragon, reine des nuits parisiennes au chant, ça sent la braise. Le tout embarqué par une section rythmique ensorcelante avec Marion Lelong (The Ragnoutaz) à la basse et Erick "Boom Boom Gah" Borelva (The Last Poets, Archie Shepp, Jim Murple Memorial) à la batterie.

En live, le groupe se travestit au gré de thèmes comme voodoo, super héros, Halloween, lucha libre… Il invite artistes performers, vedettes burlesques internationales, danseuses et artistes de cirque à partager la scène pour faire de chaque date de véritables cabarets dans un style punk rock orgiaque.

pochette_nuitfatale

››› En écoute en 1 clic ‹‹‹

Après deux EP retentissants, RIKKHA sort enfin son premier album, NUIT FATALE. Le groupe y présente avec maturité la synthèse parfaite de ses influences. Résolument rock mais tour à tour, punk, garage, ska, dub, afro-jazz, réaliste, hard core : la case où s'inscrit le style de RIKKHA est plus vaste que celles proposées habituellement par les plans marketing des major company. NUIT FATALE est un album concept dont l'atmosphère est cinématographique. Tarantino, Rodriguez, Burton ; héroïnes et monstres de comics, rôdent et hantent chaque morceau.

www.rikkha.com

rikkha_2

Les influences sont nombreuses

Les Cramps, Link Wray, les Pixies ou the Kills pour la musique ; les comics books, Tarantino, les films de série Z, les pin ups et l’eshétique punk & Garage.

Prestations remarquées

Nova club (Beyrouth, Liban), Glaz’art (le bal des cagoles, Belleville Zoo), La Féline (Nuits fatales de Juliette Dragon), le Batofar (Die Nacht), Le Klub (Paris), la Mécanique Ondulatoire, La Lucha Libre, le Globo (Halloween Party), la Cantina (Chamonix), La Java (Paris), la Pena festayre (Riot Grrlz festival), La Bellevilloise, la Miroiterie la Maroquinerie (Treat me Bad Festival), Le Cirque Electrique, le théâtre éphémère (Bruxelles), Secret place (Montpellier), las Noches de los Muertos (Montreuil)...


Consultez la dernière newsletter de RIKKHA :
RIKKHA "FATAL TOUR" 2013/2014


Télécharger le dossier de presse Nuit Fatale 28 juin 2013


<<<< Agenda >>>>


Télécharger la plaquette de présentation au format pdf en cliquant ici

Télécharger la revue de presse au format pdf en cliquant ici



archiseb1

L'architecte musical

Remarqué par la Fnac en 2004 et invité sur la compil Autoprod Jazz, primé par l'Adami pour la diffusion de musique en ligne, Seb Le Bison a plus d’une corde à son arc créatif. Issu du milieu de l’architecture, Sébastien Paindavoine, alias Seb Le Bison, a choisi d’habiter dans l’univers de la musique électronique. Un choix issu de sa curiosité naturelle pour les arts, lui qui a toujours cultivé en parallèle ses talents de trompettiste et de guitariste au sein de différentes écoles professionnelles (IACP). De cette double formation, Seb Le Bison a développé un sens particulier de la construction musicale. Les entrées sont multiples, à l’image de ses études éclectiques.

archiseb2

Son inspiration : les arts plastiques au sens large du terme, une culture pluridisciplinaire et des collaborations cosmopolites. Difficile donc d’étiqueter Seb Le Bison ou de l’enfermer dans un style musical. A la fois trompettiste, guitariste, compositeur, producteur, ingénieur du son, Seb Le Bison possède de multiples savoir-faire dans chacunes des différentes étapes de l’élaboration musicale. Il crée en 2000 le label « Le Bison » poussé par son entourage et sa volonté de voir aboutir les expériences musicales qui s'offrent à lui. Le label voit le jour avec la production du premier album de Wax da World et d'une compilation en co-production avec dj Albatar.

 

Flash-back

Avant se s’atteler à ses propres projets, Seb Le Bison a naturellement fait ses armes au sein de plusieurs formations comme El Zef, Les Ejectés, 8°6 Crew, Warm Canto Quintet, Big Band Movida, la fanfare Des D'où Dingues...

« Au départ, c’est d’abord le rock et le punk qui m’ont mis le pied à l’étrier. Par la suite, ma formation musicale m’a initié au jazz, un genre qui m’a très vite passionné. Ces influences se lisent en filigrane dans mes compositions. Chez Duke Ellington, j’aime particulièrement son style avant-gardiste qui avance masqué derrière une composition classique. Dans la musique, j’aime entretenir une ambiguïté, me situer à mi-chemin entre ce que les auditeurs peuvent entendre et quelque chose de beaucoup plus personnel »

archiseb3

Ensuite, c'est à travers le métier d'ingénieur du son qu'il retrouve la musique par une nouvelle porte.

« La découverte de la musique électronique comme outil a été une libération. La composition n'avait plus de limite. »

Entre son goût initial pour les sonorités rock et ses premières amours jazzy, Seb Le Bison s’est forgé son propre style électro où il cultive avec plaisir l’art du camouflage derrière une apparente simplicité. D’abord sécurisant, le son entraine ensuite l’auditeur en terre inconnue. Son premier projet electro-jazz, WaxdaWorld, sorti en 2003, fait mouche. L’un des singles, « Mr Jack », petit bijou du genre, est sélectionné par la Fnac et inclus dans la compil Autoprod-Jazz 2004. Actuellement, Seb Le Bison participe à de nombreux projets comme producteur mixeur de plusieurs projets (Pushy!, Cheravif, Krak in dub, Spankers Hippies, Patchol...).

Il joue aussi au sein de deux groupes. :
Rikkha, sa nouvelle formation Electro-rock : principal compositeur du projet, à la guitare et à l’ordi en session Live, Seb Le Bison s’est entouré de Juliette Dragon, artiste performeur française, dont il habille la voix grâce à un décor sonore sur mesure.
Merci Madame Groupe rock musette spécialisé dans la poésie de comptoir avec ses compagnons Tonio Matias, Annne Gouraud et François Jeanin.

Seb Le Bison, c’est avant tout un «partageur» de talents, qui joue de son style en filigrane, d’un commun accord avec ses collaborateurs.

Visiter myspace Seb Le Bison



merci_1

Merci Madame c'est l'histoire de musiciens qui décident de s'associer pour former le premier (sinon le meilleur) groupe de rock où l'humour et le décalage sont de rigueur. En hommage à leur mère, leurs femmes et autres dames du beau sexe, le groupe choisit de s'appeler Merci Madame. Originairement formé de Chico Pourris (Tonio Matias, guitare/chant) et de Francis Conrad (Seb Le Bison, guitare/chant), deux amis fans de Jean-Claude Van Damme, Merci Madame s'est vu renforcé par Rose de la Touffe (Anne Gouraud, contrebasse) rencontrée sur un quai de métro et d'Alan de Phoque (François Jeanin, batterie) choisi après une audition nationale.

merci_2

Les chansons sont composées dans un style sans concession à faire pâlir les plus grands auteurs/compositeurs. Les thèmes importants de notre société sont abordés. "La ballade du pigeon" invite à une réflexion sur les bienfaits du crédit financier, "Cow boy bernard" rend hommage à ces nouveaux héros qui parcourent la ville sur leur mobylette, "Le chant de la boulangère" salut les... boulangères. Après des débuts studieux et néanmoins arosés en 2000, le groupe trouve son identité et décide de se produire sur scène laissant une trace indélébile à Confluences, au Divan du Monde, à La Féline ou encore à La Cantine de Belleville. La musique de Merci Madame est aussi utilisée en post synchro sur différents reportages tv (Vélocité, Fernando Costa).

Merci Madame accompagne régulièrement Le cabaret des Filles de Joie et met ainsi à disposition des artistes invités par Juliette Dragon ses talents d'interprétation de nombreux standards.

"Le chant de la boulangère"

"Rose de la touffe"

"Lundi"

Visiter myspace Merci Madame



patchol

Patchol est un chanteur français au répertoire folk/rock parisien. Un jour il a eut l'idée de revisiter ces chansons avec une touche électro. Cette idée a donné naissance à "Sainte Valentine", CD 5 titres.

"Sainte Valentine"
cd_patchol

Humoristique, brut, anti-conformiste, réel, Patchol vaut vraiment la peine d'être écouté par tout ceux qui sont fatigué de toujours entendre la même musique pré-fabriquée diffusée sur n'importe quelle radio...

Visiter myspace Patchol



logo wdw1

Electro-jazz band

Wax da World est conçu comme un collectif dont l’esprit est nourri par la personnalité et la sensibilité de chaque membre. La formation instrumentale de l’album est enrichie d’un chanteur-trompettiste lors des prestations scéniques.

Le premier album de Wax da World s’écoute comme pourrait se lire un conte. Il vous emmène, au fil des morceaux, à travers un univers rempli d’histoires et d’images. La trompette, le saxophone et les batteries ponctuent et enrichissent les grooves électroniques. Les sons fusionnent, formant un espace sonore riche et vivant.

La prestation scénique de Wax da World se veut vivante et évolutive au gré des improvisations de chacun de ses membres. Avec un répertoire de deux heures de musique, Wax da World propose un voyage pour découvrir leur monde.

wdw_2
"Mister Jack", from Wax Da World's first album
"The Bullring", from Wax Da World's first album
"Loner", from Wax Da World, featuring Macdara

Visiter myspace Wax da World